facebook twitter instagram linkedin google youtube vimeo tumblr yelp rss email podcast phone blog search brokercheck brokercheck Play Pause

Objet du présent manuel

Le présent Manuel de tarification pour les conseillers fait un survol des troubles médicaux que les tarificateurs rencontrent le plus souvent. Cet outil important peut vous être utile quand vous remplissez une proposition d’assurance vie, surtout lorsque vous analysez les antécédents médicaux de vos clients.

Ce document donne une brève description des affections ou maladies, énumère les facteurs de risque qui influencent la décision finale et indique les taux et surprimes possibles.

Grâce à ce manuel, vous saurez de quels renseignements le tarificateur aura besoin pour évaluer un trouble médical spécifique. En fournissant ces renseignements dès le départ, vous accélérerez le traitement de la proposition, car vous permettrez au tarificateur de préparer son évaluation préliminaire plus rapidement et aiderez Manuvie à vous présenter la meilleure offre possible, dans les plus brefs délais.

Il importe de comprendre qu’on fournit dans ce document seulement une estimation préliminaire du taux qui sera appliqué, car il est difficile d’évaluer le risque sans connaître tous les détails d’un cas donné. Les tarificateurs doivent tenir compte de l’ensemble des faits et leurs offres finales peuvent varier en conséquence.

L’information contenue dans ce document vous aidera aussi à préparer vos clients aux surprimes médicales qui pourraient s’appliquer, ce qui devrait améliorer vos résultats au moment de la délivrance du contrat.

Structure de ce document

Ce document se divise en deux grandes sections : Troubles médicaux et risques non médicaux.

L’information est organisée comme suit :


Affection et description

Facteurs influant sur la décision


Tarification accélérée


Décision probable du tarificateur


Indique les affections et une brève description de chacune.

Les affections, et les sous-types s’il y a lieu, sont en ordre alphabétique.
Indique les critères que le tarificateur utilise pour déterminer la catégorie de risque.
Indique les documents et examens médicaux que le tarificateur va probablement demander en plus des exigences relatives à l’âge et au montant d’assurance.

Énumère précisément les détails à inclure pour permettre au tarificateur d’accorder le plus de crédits possible et l’aider à prendre la meilleure décision dès le départ.

Rappelle qu’une DMT est nécessaire et aide à demander les bons renseignements au médecin, ce qui simplifie le processus de tarification en réduisant considérablement les demandes de rapports ultérieures.
Indique la catégorie, le taux ou la surprime applicables, selon les facteurs et renseignements présentés.

Pour la plupart des affections, on indique les décisions, les taux ou surprimes possibles dans le « meilleur des cas », dans un « cas typique » et dans le « pire des cas ».