facebook twitter instagram linkedin google youtube vimeo tumblr yelp rss email podcast phone blog search brokercheck brokercheck Play Pause
Rendements antérieurs Thumbnail

Rendements antérieurs

Offrez à vos clients une perspective intéressante sur les marchés grâce à des graphiques et des tableaux qui montrent le rendement de différentes catégories d’actif au cours des 15 dernières années, l’érosion du revenu causée par l’inflation et la réduction de la volatilité que permet un portefeuille diversifié.

Rendement selon les catégories d’actif

Croissance d’un montant de 10 000 $ par catégorie d’actif

Du 1er octobre 2005 au 30 septembre 2020

Rendement selon les catégories d’actif
Graphique linéaire illustrant la croissance d’un montant de 10 000 $ par catégorie d’actif entre le 1er octobre 2004 et le 30 septembre 2019. Neuf catégories d’actif sont listées :
L’indice de rendement global MSCI Marchés émergents libres, représenté en dollars canadiens, est établi à 10 000 $ en octobre 2004. Il progresse d’abord pour atteindre 17 000 $ en avril 2006, puis 25 000 $ en octobre 2007. Il recule ensuite pour s’établir à 13 000 $ en avril 2009, mais passe à 24 000 $ en octobre 2010 avant de retomber pour s’établir à 20 000 $ en avril 2012. Il progresse ensuite et atteint 22 000 $ en octobre 2013, 25 000 $ en octobre 2016, puis 38 000 $ en avril 2018 avant de reculer pour s’établir à 35 000 $ en octobre 2019.
L’indice composé de rendement global S&P/TSX, représenté en dollars, est établi à 10 000 $ en octobre 2004. Il progresse d’abord pour atteindre 14 000 $ en avril 2006, puis 17 000 $ en octobre 2007. Il recule ensuite pour s’établir à 10 000 $ en avril 2009, mais rebondi par la suite pour atteindre 15 000 $ en octobre 2010, 16 000 $ en avril 2012, 19 000 $ en octobre 2013, 25 000 $ en avril 2015, 28 000 $ en octobre 2016, 35 000 $ en avril 2018, et enfin 40 000 $ en octobre 2019.
L’indice de rendement global à faible capitalisation S&P/TSX, représenté en dollars, est établi à 10 000 $ en octobre 2004. Il progresse d’abord pour s’établir à 14 000 $ en avril 2006, niveau qu’il a également en octobre 2007. Il recule ensuite pour s’établir à 6 000 $ en avril 2009, après quoi il rebondit pour atteindre 16 000 $ en octobre 2010. Il faiblit alors légèrement pour s’établir à 15 000 $ en avril 2012, puis à 13 000 $ en octobre 2013, mais se redresse et atteint 15 000 $ en avril 2015, 16 000 $ en octobre 2016 et17 000 $ en avril 2018, avant de retomber à 15 000 $ en octobre 2019.
L’indice composé de rendement global S&P 500, représenté en dollars canadiens, est établi à 10 000 $ en octobre 2004. Il progresse d’abord pour atteindre 11 000 $ en avril 2006, mais recule pour s’établir à 10 000 $ en octobre 2007, puis à 7 500 $ en avril 2009. Il rebondit par la suite pour atteindre 9 500 $ en octobre 2010, 11 500 $ en avril 2012, 15 000 $ en octobre 2013, 25 000 $ en avril 2015, 26 000 $ en octobre 2016, 35 000 $ en avril 2018, et enfin 40 000 $ en octobre 2019.
L’indice obligataire universel FTSE TMX Canada, représenté en dollars, est établi à 10 000 $ en octobre 2004. Il connaît une progression presque continue pour atteindre 11 000 $ en avril 2006, 11 500 $ en octobre 2007, 12 000 $ en avril 2009, 14 500 $ en octobre 2010, 15 500 $ en avril 2012, 16 000 $ en octobre 2013, 19 000 $ en avril 2015, puis 19 500 $ en octobre 2016. Il maintient ensuite ce niveau jusqu’en avril 2018, après quoi il atteint 20 500 $ en octobre 2019.
L’indice de rendement global MSCI Monde, représenté en dollars canadiens, est établi à 10 000 $ en octobre 2004. Il progresse d’abord pour atteindre 12 000 $ en avril 2006, puis 14 000 $ en octobre 2007. Il recule ensuite pour s’établir à 7 000 $ en avril 2009, mais rebondi par la suite pour atteindre 10 000 $ en octobre 2010. Il est toujours à 10 000 $ en avril 2012, mais connaît ensuite plusieurs hausses pour atteindre 15 000 $ en octobre 2013, 19 500 $ en avril 2015, 23 000 $ en octobre 2016, 28 000 $ en avril 2018, et 30 500 $ en octobre 2019.
L’indice de rendement global MSCI EAEO, représenté en dollars canadiens, est établi à 10 000 $ en octobre 2004. Il progresse d’abord pour atteindre 13 000 $ en avril 2006, puis 16 000 $ en octobre 2007. Il recule ensuite pour s’établir à 8 000 $ en avril 2009, mais rebondi par la suite pour atteindre successivement 10 000 $ en octobre 2010, 10 500 $ en avril 2012, 14 000 $ en octobre 2013, puis 19 500 $ en avril 2015. Il maintient ce niveau jusqu’en octobre 2016, après quoi il progresse et s’établit à 24 000 $ en avril 2018, niveau qu’il a toujours en octobre 2019.
L’indice de rendement global Bloomberg Barclays Multiverse, représenté en dollars, est établi à 10 000 $ en octobre 2004. Il recule d’abord pour s’établir à 9 500 $ en avril 2006, niveau qu’il maintient jusqu’en octobre 2007. Il progresse ensuite pour atteindre 12 000 $ en avril 2009, où il stagne jusqu’en octobre 2010, puis il progresse pour atteindre 13 000 $ en avril 2012, où il stagne encore jusqu’en octobre 2013. Il connaît ensuite une hausse et s’établit à 15 000 $ en avril 2015, puis à 18 000 $ en octobre 2016. Il maintient ensuite ce niveau jusqu’en avril 2018, après quoi il atteint 19 500 $ en octobre 2019.
L’IPC, représenté en dollars, est établi à 10 000 $ en octobre 2004. Il connaît une progression pour atteindre 11 000 $ en avril 2006, puis 12 000 $ en octobre 2007, niveau qu’il maintient jusqu’en octobre 2013, puis jusqu’en avril 2015. Il progresse ensuite légèrement pour s’établir à 13 000 $ en octobre 2016 où il stagne jusqu’en avril 2018, après quoi il augmente pour atteindre 14 000 $ en octobre 2019.

Source : Morningstar Direct, au 30 septembre 2020. À titre indicatif seulement. Les rendements passés ne sont pas garants des rendements futurs. L’indice n’est pas géré et il n’est pas possible d’y investir directement.

Croissance de 10 000 $ à long terme

Indice composé de rendement global S&P/TSX

Croissance de 10 000 $ à long termeCe graphique montre la croissance d’un placement de 10 000 $ fait en février 1956 dont la valeur est de 2 400 000 $ en juin 2019, selon l’indice composé de rendement total S&P/TSX.Février 1956 – 10 000 $ Avril 1959 – 10 000 $Juin 1962 – 15 000 $Août 1965 – 20 000 $Octobre 1968 – 25 000 $Décembre 1971 – 50 000 $Février 1975 – 50 000 $Avril 1978 – 50 000 $Juin 1981 – 100 000 $Août 1984 – 150 000 $Octobre 1987 – 300 000 $Décembre 1990 – 300 000 $Février 1994 – 300 000 $Avril 1997 – 400 000 $Juin 2000 – 1 000 000 $Août 2003 – 600 000 $Octobre 2006 – 1 200 000 $Décembre 2009 – 1 500 000 $Février 2013 – 1 600 000 $Avril 2016 – 1 900 000 $Juin 2019 – 2 400 000 $

Source : Morningstar Direct, au 30 septembre 2019. À titre indicatif seulement. Les rendements passés ne sont pas garants des rendements futurs. L’indice n’est pas géré et il n’est pas possible d’y investir directement.

Les périodes de crise sont souvent suivies de périodes de croissance

Indice composé de rendement global S&P/TSX

Les périodes de crise sont souvent suivies de périodes de croissance

Graphique linéaire illustrant les effets des crises importantes sur l’indice composé de rendement total S&P/TSX de 1997 à 2008.
Août 1987 : Krach boursier – 2 600
Août 1999 : Crise monétaire asiatique – 6 000
Août 2000 : Éclatement de la bulle Internet – 9 000
Août 2008 : Crise financière – 15 000

Source : Morningstar Direct, au 30 septembre 2020. À titre indicatif seulement. Les rendements passés ne sont pas garants des rendements futurs. L’indice n’est pas géré et il n’est pas possible d’y investir directement. Les périodes de crise illustrées dans le tableau ci-dessus ne sont pas déterminées par Morningstar Direct.


Conseil

Les solutions en ligne vous aident à communiquer avec vos clients en tout temps à partir d’un ordinateur de bureau ou portable, ou d’un appareil mobile. Choisissez parmi plus de 230 articles et vidéos à envoyer par courriel, à publier ou à partager sur les médias sociaux. Visitez le site à l’adresse solutionsmanuvie.ca/conseiller



Évolution de l’inflation

Indice des prix à la consommation au Canada 1972–2017

 
Année Prix à la consommation (2002 = 100) ($) Variation par rapport à l’année précédente (%)
1971 20,9 3,0
1972 21,9 4,8
1973 23,6 7,8
1974 26,2 11,0
1975 29,0 10,7
1976 31,1 7,2
1977 33,6 8,0
1978 36,6 8,9
1979 40,0 9,3
1980 44,0 10,0
1981 49,5 12,5
1982 54,9 10,9
1983 58,1 5,8
1984 60,6 4,3
1985 63,0 4,0
1986 65,6 4,1
1987 68,5 4,4
1988 71,2 3,9
1989 74,8 5,1
1990 78,4 4,8
1991 82,8 5,6
1992 84,0 1,4
1993 85,6 1,9
1994 85,7 0,1
1995 87,8 1,7
1996 89,7 2,2
1997 90,4 0,8
1998 91,3 1,0
1999 93,7 2,6
2000 96,7 3,2
2001 97,4 0,7
2002 101,1 3,8
2003 103,2 2,1
2004 105,4 2,1
2005 107,6 2,1
2006 109,4 1,7
2007 112,0 2,4
2008 113,3 1,2
2009 114,8 1,3
2010 117,5 2,4
2011 120,2 2,3
2012 121,2 0,8
2013 122,7 1,2
2014 124,5 1,5
2015 126,5 1,6
2016 128,4 1,5
2017 130,8 1,9
2018 133,4 2,0
2019 136,4 2,2
20201 136,8 0,3


Source : Statistique Canada, Indice des prix à la consommation mensuel, non désaisonnalisé, sommaire (1971-2020).
Remarque : Les indices moyens annuels ont été obtenus en établissant la moyenne des IPC mensuels pour les 12 mois de l’année civile.
1. Taux mensuel moyen de janvier au 30 septembre 2020. 


Le saviez-vous?

Même avec un faible taux d’inflation de 2 %, 100 $ ne vaudront que 67,30 $ dans 20 ans.


Conseil

Pour compenser l’inflation à long terme, les placements doivent dégager un rendement supérieur à ce qui est grugé par l’inflation.



C’est payant de diversifier

La façon dont un portefeuille est diversifié peut être l’un des principaux facteurs déterminants du rendement global. Compte tenu de l’imprévisibilité du marché, la meilleure stratégie consiste à avoir un portefeuille bien diversifié.

Rendements annuel par catégorie d’actif (%) de 2001 à 2018Indice obligataire universel TSE TMX Canada : 8,08 % en 2001, 8,73 % en 2002, 6,69 % en 2003, 7,15 % en 2004, 6,46 % en 2005, 4,06 % en 2006, 3,68 % en 2007, 6,42 % en 2008, 5,41 % en 2009, 9,67 % en 2011, 3,60 % en 2012, -1,19 % en 2013, 8,79 % en 2014, 3,52 % en 2015, 1,66 % en 2016, 2,52 % en 2017, 1,41 % en 2018.Indice de rendement total Bloomberg Barclays Multiverse ($ CA) : 7,96 % en 2001, 14,85 % en 2002, -7,37 % en 2003, 1,47 % en 2004, -6,20 % en 2005, 6,12 % en 2006, -7,36 % en 2007, 29,79 % en 2008, -8,26 % en 2009, 0,32 % en 2010, 8,16 % en 2011, 2,52 % en 2012, 4,37 % en 2013, 9,53 % en 2014, 15,99 % en 2015, -0,71 % en 2016, 0,61 % en 2017, 7,52 % en 2018.Indice des bons du Trésor à 91 jours MM CIBC ($ CA) : 4,82 % en 2001, 2,36 % en 2002, 2,89 % en 2003, 2,27 % en 2004, 2,48 % en 2005, 3,84 % en 2006, 4,29 % en 2007, 3,13 % en 2008, 0,52 % en 2009, 0,37 % en 2010, 0,96 % en 2011, 0,93 % en 2012, 0,97 % en 2013, 0,91 % en 2014, 0,64 % en 2015, 0,50 % en 2016, 0,52 % en 2017, 1,15 % en 2018.Indice composé de rendement total S&P 500 ($ US) : -6,35 % en 2001, -22,91 % en 2002, 5,26 % en 2003, 2,81 % en 2004, 2,29 % en 2005, 15,35 % en 2006, -10,53 % en 2007, -21,20 % en 2008, 7,39 % en 2009, 9,06 % en 2010, 4,64 % en 2011, 13,43 % en 2012, 41,27 % en 2013, 23,93 % en 2014, 21,59 % en 2015, 8,09 % en 2016, 13,83 % en 2017, 4,23 % en 2018.Indice RN MSCI EAEO ($ CA) : -10,45 % en 2001, -11,80 % en 2002, 26,11 % en 2003, 18,20 % en 2004, 14,28 % en 2005, 25,65 % en 2006, -5,72 % en 2007, -28,57 % en 2008, 17,12 % en 2009, 8,26 % en 2010, -12,86 % en 2011, 13,81 % en 2012, 30,86 % en 2013, 3,67 % en 2014, 18,95 % en 2015, -2,49 % en 2016, 16,82 % en 2017, -6,03 % en 2018.Indice RN MSCI Monde ($ US) : -11,60 % en 2001, -20,71 % en 2002, 8,88 % en 2003, 6,37 % en 2004, 6,74 % en 2005, 19,61 % en 2006, -7,53 % en 2007, -25,84 % en 2008, 10,39 % en 2009, 5,93 % en 2010, -3,20 % en 2011, 13,26 % en 2012, 35,18 % en 2013, 14,39 % en 2014, 18,89 % en 2015, 3,79 % en 2016, 14,36 % en 2017, -0,49 % en 2018.Indice composé RT S&P/TSX : -12,57 % en 2001, -12,44 % en 2002, 26,72 % en 2003, 14,48 % en 2004, 24,13 % en 2005, 17,26 % en 2006, 9,83 % en 2007, -33,00 % en 2008, 35,05 % en 2009, 17,61 % en 2010, -8,71 % en 2011, 7,19 % en 2012, 12,99 % en 2013, 10,55 % en 2014, -8,32 % en 2015, 21,08 % en 2016, 9,10 % en 2017, -8,89 % en 2018.

Source : Morningstar Direct au 30 septembre 2020. À titre indicatif seulement. Les rendements passés ne sont pas garants des rendements futurs. L’indice n’est pas géré et il n’est pas possible d’y investir directement.