facebook twitter instagram linkedin google youtube vimeo tumblr yelp rss email podcast phone blog search brokercheck brokercheck Play Pause
Actions américaines Thumbnail

Actions américaines


La progression ne se dément pas

Ce tableau contient du texte accompagnant les diagrammes de chaleur pour six grandes catégories d'actifs: actions canadiennes, actions américaines, actions internationales (marchés développés et marchés émergents) et titres à revenu fixe (souverains des marchés développés et crédit aux entreprises américaines). Les diagrammes de chaleur, évaluant les perspectives d'Investissements Manuvie de haussier à baissier, indiquent une vue inférieure à la neutralité sur les six catégories d'actifs, ainsi que des justifications détaillées pour chaque position.


Les corrections sont tout à fait normales

Les corrections du marché boursier sont très courantes et très difficiles à prévoir. Depuis 1980, l’indice S&P 500 a perdu enmoyenne 14,3% au cours d’une année civile donnée, mais il affiche un rendement positif dans 78% des cas, soit un rendement moyen de 10,3%.

Indice S&P500 — Rendements par année civile et rendements maximaux par intra-année
De 1980 à aujourd’hui

Ce graphique à barres indique les rendements de l’indice S&P 500 de 1980 à 2020. Il indique également la perte maximale pour chaque année civile.

Sources : Gestion de placements Manuvie, Bloomberg, au 31 décembre 2020

Les perspectives de bénéfices s’améliorent

Certains signes montrent que l’économie mondiale pourrait avoir atteint un creux et être passée de la contraction à la reprise. Depuis le mois d’août, l’indice ISM des directeurs d’achats des États-Unis montre que l’activité manufacturière progresse de façon marquée, mois après mois. L’indice des directeurs d’achats de l’ISM devance historiquement de sixmois l’évolution des bénéfices de l’indice S&P500. Nous pensons que la dynamique économique permettra de maintenir une forte croissance des bénéfices sur 12mois en 2021.

Indice PMI du secteur manufacturier et croissance des bénéfices de l’indice S&P500 sur 12mois (avance de six mois)
Depuis 2000

Ce graphique illustre l’étroite corrélation historique entre la croissance des bénéfices aux États-Unis et l’indice ISM Purchasing Managers, avec un décalage de six mois. Les données vont de 2000 au 31 mars 2021. Au niveau actuel de 64,7, l’indice PMI laisse présager une forte croissance des bénéfices en 2021.

Sources : Gestion de placements Manuvie, Bloomberg, au 31 mars 2021.

La croissance des bénéfices devrait alléger la pression sur les valorisations

Si l’on se fie aux indicateurs macroéconomiques, les bénéfices devraient fortement augmenter en 2021: ils devraient non seulement renouer avec leurs niveaux de 2019, mais également les dépasser à la faveur de la libération de la demande et de l’épargne accumulées. Quand la croissance desbénéfices est supérieure à 30% sur 12mois (comme nous pensons qu’elle le sera en 2021), la contraction des ratios cours-bénéfice est de 4,1points en moyenne.Quand la croissance des bénéfices est supérieure à 30% sur 12mois, les rendements moyens et médians sur 12mois de l’indice S&P500 sont de 10,2% et de 12,4%,respectivement.

Variation sur 12 mois du bénéfice par action de l’indice S&P 500 et variation du ratio C/B
De 1970 à 2020


Ce graphique compare la variation sur 12 mois de la croissance des bénéfices et la variation sur 12 mois du ratio cours/bénéfice de l’indice S&P/TSX de janvier 1972 au 31 mars 2021. Ces deux ensembles de données présentent une corrélation inverse, signifiant qu’ils évoluent dans des directions opposées au fil du temps. L’axe de la variation du ratio cours/bénéfice est inversé de sorte que l’image montre à quel point ils se suivent l’un l’autre. Récemment, le ratio cours/bénéfice était assez élevé, mais comme l’axe est inversé, la ligne descend. La ligne représentant la croissance des bénéfices descend également.


Sources : Gestion de placements Manuvie, Bloomberg, au 31 mars 2021.

La vigueur engendre la vigueur

Les marchés boursiers suivent souvent la première loi du mouvement de Newton selon laquelle un objet en mouvement demeure en mouvement. Si l’on se fie au passé, lorsque l’indice S&P 500 progresse de plus de 20 % sur une période de six mois, il y a 48,6 % de chances qu’il augmente de plus de 10 % au cours des six mois suivants. Il s’agit d’une probabilité plus élevée de 10 % que la probabilité qu’il augmente de plus de 10 % au cours de toute autre période de six mois.

Fréquence des événements de marché par le passé Indice S&P 500 après un gain de plus de 20 % en 6 mois
De 1927 à 2020

Ce graphique à barres indique que la fréquence des rendements supérieurs à 20 % sur une période de six mois est de 16,4 %. Il indique ensuite que la probabilité d’une baisse supérieure à 10 % après une hausse de 20 % est de 25 %, ce qui correspond essentiellement à la même probabilité d’une baisse supérieure à 10 % sur toute période de six mois. Il montre ensuite que la probabilité d’une hausse supérieure à 10 % après un gain de 20 % sur une période de six mois est de 48,6 %, ce qui est beaucoup plus que la probabilité d’une hausse de 10 % ou plus au cours de toute période de six mois, qui n’est que de 38,2 %.Sources : Gestion de placements Manuvie et Bloomberg, au 31 décembre 2020.


Exemple de stratégie de Gestion de placements Manuvie

Ce diagramme à barres proportionnelles montre une ventilation approximative, en pourcentage, d'un échantillon de portefeuille d'actions et de titres à revenu fixe canadiens, américains et internationaux, y compris une brève analyse des perspectives pour chaque catégorie d'actifs.
Actions canadiennes
• Privilégier une approche sélective à l’égard des actions canadiennes.
• Diversification des risques entre les entreprises, et non juste entre les secteurs.
Actions américaines
• Rechercher des occasions de tirer profit des perturbations du marché.
• Penser à la méthode des achats périodiques par sommes fixes.
Actions internationales
• Penser à des stratégies moins contraignantes permettant de saisir les occasions là où elles se présentent.
Actions des marchés émergents • Il existe peut-être des occasions sur les marchés émergents, en particulier dans la région de l’Asie hors Japon. Titres à revenu fixe
• Privilégier les stratégies flexibles permettant de saisir les occasions où qu’elles se trouvent.
• Envisager d’utiliser différents types d’obligations pour atteindre différents objectifs, qu’il s’agisse d’une protection contre les baisses ou d’un rendement accru.
• Tenir compte de l’impact potentiel des taux de change sur les placements mondiaux.


Source : Gestion de placements Manuvie, au 31 décembre 2020. À titre indicatif seulement. Les rendements passés ne sont pas garants des rendements futurs. Les renseignements contenus dans ce document ne remplacent pas le processus « Bien connaître son client », l’analyse de la pertinence d’un produit pour un client donné et de ses besoins ni aucune autre exigence réglementaire. Les clients devraient demander l’avis de spécialistes avant de prendre toute décision de placement.