facebook twitter instagram linkedin google youtube vimeo tumblr yelp rss email podcast phone blog search brokercheck brokercheck Play Pause
Titres à revenu fixe Thumbnail

Titres à revenu fixe


La souplesse est de rigueur

Obligations d’État des marchés développés et Titres de créance de sociétés


La faiblesse des taux obligataires à travers le monde est problématique pour les investisseurs axés sur le revenu.

Même si les taux des obligations d’État mondiales ont peut-être touché le fond, ils ne renoueront pas, à court terme, avec leurs moyennes à long terme. En outre, plus de 10 000 milliards de dollars US d’obligations souveraines mondiales affichent un taux négatif.

Taux des obligations d’État à 10 ans (%)


Taux des obligations d’État à 10 ans (%)


Sources : Bloomberg, au 31 décembre 2020. Les notes ont été attribuées par Standard & Poor’s et peuvent changer. Les placements à l’étranger, en particulier sur les marchés émergents, présentent des risques supplémentaires notamment rattachés à la volatilité des taux de change et des marchés, et à l’instabilité politique et sociale. Les commentaires figurant dans cette page sont ceux de Gestion de placements Manuvie. Les rendements antérieurs ne sont pas indicatifs des rendements futurs.

La courbe des taux devrait continuer à s’accentuer en cas de réouverture rapide

De l’avis général, la courbe des taux des obligations du Trésor américain devrait continuer de s’accentuer sous l’effet de la hausse des taux d’intérêt à long terme. L’année 2021 devrait selon nous être marquée par une accélération de la croissance/de l’inflation, phénomène qui s’accompagne habituellement d’une hausse moyenne de 50 pb des taux à 10 ans, avec un écart-type de 100 pb.

Courbe des taux des obligations du Trésor américain
Au 31 décembre, contre 1 mois et 6 mois auparavant

Les banques centrales mondiales ont mis en œuvre des politiques monétaires sans précédent afin de protéger leurs économies respectives durant cette pandémie. La Réserve fédérale américaine est même allée jusqu’à investir dans des obligations de sociétés de première qualité et à rendement élevé dans le but de procurer des liquidités à ces marchés. La Banque du Canada a presque quintuplé son bilan en achetant une combinaison d’obligations, dont des obligations fédérales, provinciales et de sociétés.

Sources : Gestion de placements Manuvie, Bloomberg, au 31 décembre 2020

Miser sur les meilleures occasions relatives

En période d’accélération de la croissance économique mondiale, les courbes de rendement ont tendance à s’accentuer. Généralement, lorsque cela se produit, les titres de crédit surpassent les obligations d’État et les titres à duration plus courte l’emportent sur les obligations à duration plus longue. Lorsque l’on investit dans les titres à revenu fixe, il est important de comprendre ce qui nous attend et de pouvoir saisir les meilleures occasions relatives.

En période de volatilité, il est d’autant plus important d’avoir une stratégie dynamique en matière de titres à revenu fixe que les différents types de titres à revenu fixe se comportent différemment selon le contexte. Il est extrêmement rare qu’un type de revenu fixe se maintienne en haut du palmarès plusieurs années de suite.

Sources : Au 31 décembre 2020. Obligations à taux variable (indice S&P/LSTA des prêts à effet de levier), ensemble des obligations canadiennes (indice des obligations universelles FTSE Canada), obligations de sociétés canadiennes de qualité (indice des obligations de sociétés FTSE Canada), obligations d’État du Canada (indice des obligations fédérales FTSE Canada), obligations canadiennes à court terme (indice des obligations à court terme FTSE Canada), obligations mondiales (indice Barclays Global Aggregate), obligations américaines à rendement élevé (indice BofA ML US High Yield Master II Unconstrained) et obligations des marchés émergents (indice JPM EMBI Global Diversified).

Le dollar canadien est lié aux prix du pétrole

Récemment, la relation entre le huard et les taux d’intérêt s’est complètement effritée et les fluctuations de la monnaie à court terme sont entièrement attribuables aux prix du pétrole, en particulier à ceux du West Texas Intermediate (WTI). Les prix du pétrole s’étant récemment redressés, le dollar canadien a lui aussi regagné du terrain. Il devrait continuer de s’apprécier par rapport au dollar américain. Il devrait selon nous s’établir entre 0,79 $ US et 0,81 $ US, et peut-être même gagner encore du terrain au cours des 6 à 12 prochains mois.

Taux de change $ CA/$ US et modèle de juste valeur (pétrole)
Dix dernières années

Taux de change $ CA/$ US et modèle de juste valeur (pétrole) Dix dernières années

Sources : Gestion de placements Manuvie, Bloomberg, au 31 décembre 2020

Exemple de stratégie de Gestion de placements Manuvie

Actions canadiennes
• Privilégier une approche sélective à l’égard des actions canadiennes.
• Diversification des risques entre les entreprises, et non juste entre les secteurs.
Actions américaines
• Rechercher des occasions de tirer profit des perturbations du marché.
• Penser à la méthode des achats périodiques par sommes fixes.
Actions internationales
• Penser à des stratégies moins contraignantes permettant de saisir les occasions là où elles se présentent.
Actions des marchés émergents • Il existe peut-être des occasions sur les marchés émergents, en particulier dans la région de l’Asie hors Japon. Titres à revenu fixe
• Privilégier les stratégies flexibles permettant de saisir les occasions où qu’elles se trouvent.
• Envisager d’utiliser différents types d’obligations pour atteindre différents objectifs, qu’il s’agisse d’une protection contre les baisses ou d’un rendement accru.
• Tenir compte de l’impact potentiel des taux de change sur les placements mondiaux.


Source : Gestion de placements Manuvie, au 31 décembre 2020. À titre indicatif seulement. Les rendements passés ne sont pas garants des rendements futurs. Les renseignements contenus dans ce document ne remplacent pas le processus « Bien connaître son client », l’analyse de la pertinence d’un produit pour un client donné et de ses besoins ni aucune autre exigence réglementaire. Les clients devraient demander l’avis de spécialistes avant de prendre toute décision de placement.